SABRINA (02/07)

J’ai simplement regretté que sa tante Angélique ne soit pas là. J’aurais bien voulu profiter d’elle moi aussi mais elle m’a promis de l’amener avec elle quand elle viendrait à Nice. Steffie est plus jeune que moi, de deux ans, mais immédiatement j’étais sous son emprise. C’est une vraie Maîtresse, tout comme Justine, ou Bernadette. À Londres, c’était moi la soumise et j’ai adoré ça. On a exploré toutes les pistes du plaisir que l’on peut se donner à deux. Loin d’être triste au moment de nous quitter, j’étais heureuse de cette rencontre, sachant qu’elle viendrait me voir elle aussi. J’avais rencontré mon modèle, à moi de lui ressembler le plus possible. Sophie était venue m’attendre à ma descente de l’avion et nous sommes rentrées ensemble à mon appart. Elle ne me posa que quelques questions sur mon week-end à Londres mais devenait volubile quand elle commença à me raconter le sien.

Obéissante, elle l’avait été, et ce, dès sa rencontre avec Florette qui voulait tester son degré de soumission. Elle était allée vérifier si elle portait une culotte sous sa jupe. Elle trouva une chatte dépourvue du moindre poil. Elle l’avait doigtée un moment avant de l’entrainer dans les toilettes. Là, elle avait pu enfin utiliser sa bouche gourmande entre ses cuisses. Florette est une soumise, mais ce petit jeu de Maîtresse lui plaisait énormément. De retour sur la banquette, elles se doigtèrent mutuellement. Deux soumises qui jouaient ensemble. Annabelle travaillait tout le week-end mais finissait son service vers 19 heures. Florette s’occupait de Sophie pendant ce temps. Shopping et farniente. La nuit, elles dormaient nues, toutes ensemble. Annabelle au centre de toutes les attentions.

Odile était pressée de me présenter sa nièce et m’invita à dîner le mardi soir. J’arrivais donc vers 18 heures 30 chez elle avec Sophie. Elle sembla surprise de voir ma jeune soumise, puis rassurée. Sa présence empêcherait les débordements. Elle était vraiment comblée d’être devenue ma soumise et, pour rien au monde, ne voudrait faire marche arrière. Mais elle souhaitait que sa nièce ne soit pas au courant. Pas encore. De plus, les deux filles avaient le même âge. Elle me présenta donc Sabrina, dix-sept ans, jolie blondinette. Des taches de rousseur sur son joli minois. De beaux yeux gris qui semblaient pouvoir lire au fond de vous. Dès que l’on parlait avec elle, on sentait que cette fille était intelligente, posée. Elle savait ce qu’elle voulait et se donnait les moyens d’atteindre ses objectifs. Elle a quand même été surprise quand Sophie s’est assise sur le tapis, à mes pieds, les yeux baissés. Polie, elle ne posa aucune question. Quand Odile demanda ce que l’on voulait boire en apéritif, je répondais à la place de Sophie.

« Rien pour elle, elle ne supporte pas l’alcool. Un Martini Bianco pour moi ».

Sabrina posait quelques questions à Sophie qui ne répondait que lorsque je l’avais invitée à le faire. Mais ses réponses courtes ne donnaient pas envie de poursuivre la conversation. Puis, on passa à table. Je voulais préciser que je ne suis pas de ces Maîtresses qui cherchent à humilier leurs soumises en permanence. Chez moi, et ailleurs, Sophie mange à table, avec nous. Pas dans une gamelle sur le sol comme certaines soumises. Sans doute le ferais-je si je voulais la punir, ou la dresser. Mais elle était déjà parfaite. Même quand je n’étais pas près d’elle, elle suivait mes consignes à la lettre, comme d’obéir à Annabelle les yeux fermés. Par contre, elle savait ce qu’elle devait faire avant de s’asseoir. Elle releva sa jupe au-dessus des fesses et garda les jambes écartées.

C’est moi-même qui la servais et la faisait manger. Elle était comme mon bébé dont je prenais grand soin. Sabrina sourit au début puis finit par s’habituer. Elle ne parlait plus qu’avec moi, Odile restant passive. Elle m’expliqua quelles études elle voulait poursuivre ici à Nice. Études qu’elle aurait pu suivre à Paris, ou sa région, mais elle souhaitait vraiment s’émanciper et fuir le cocon familial. Un père toujours plongé dans son travail et une mère oisive qui la couvait exagérément. Elle n’avait qu’une fille à s’occuper et ne faisait rien d’autre. Son frère avait quitté la maison dès ses 18 ans révolus. Il s’était engagé dans l’armée et suivait ses études pour devenir officier à Saint-Cyr Coëtquidan, en Bretagne. Il ne gardait que peu de contact avec ses parents, beaucoup plus avec sa petite sœur qu’il se reprochait d’avoir abandonnée. Sabrina ne le lui reprochait nullement, elle avait trouvé la parade. Elle était donc venue s’inscrire et faire connaissance avec sa tante tout d’abord qu’elle ne connaissait pas, puis son futur lieu de vie et sa nouvelle école. Elle devait juste retourner chez elle chercher le reste de ses affaires et, accessoirement, finir de passer son baccalauréat. Elle était bonne élève et savait qu’elle l’obtiendrait. La seule interrogation restait sur la mention, ou pas.

Elle était belle, intelligente, cultivée. Elle savait ce qu’elle voulait et rien ne la détournait de son but. On arrivait au dessert et je voulais savoir jusqu’où elle gardait la maîtrise de soi. Le dessert était une crème anglaise. Je m’arrangeais pour que Sophie en fasse tomber un peu sur son top. Je lui ordonnais d’aller se nettoyer et de ne revenir que propre. Elle se dirigea vers la salle d’eau et revint cinq minutes plus tard. Sans son top qu’elle avait mis à sécher. Elle avait hésité à garder ou non son soutif mais l’avait ôté finalement, se doutant que je lui demanderais. Elle allait se rasseoir quand j’intervins à nouveau.

« Et ta jupe, tu veux la tâcher aussi ? Ôte la et assieds-toi ».

Elle ôta sa jupe sans rechigner et se retrouva entièrement nue devant une Sabrina interloquée. J’aperçus un petit sourire de satisfaction sur le visage de Sophie, prouvant que ce jeu lui plaisait. Je continuais la discussion avec Sabrina qui regardait très souvent du côté de Sophie.

 » Sa soumission a l’air de te surprendre. Bon, c’est vrai que c’est sans doute la première soumise que tu rencontres. Enfin presque. Tu en as certainement côtoyée d’autres mais sans savoir qu’elles l’étaient, soumises. Je vais t’en faire une démonstration par l’usage. Si je te demande, à toi, de te déshabiller en présence d’hommes et de femmes que tu ne connais pas, ou que tu connais, jamais tu ne le feras. Sophie, elle, le fera, même en public ».

40 réflexions sur “SABRINA (02/07)

  1. I have been exploring for a little for any high quality articles or weblog posts
    in this sort of space . Exploring in Yahoo I finally stumbled upon this
    website. Reading this information So i am
    satisfied to exhibit that I’ve an incredibly excellent uncanny feeling I came upon exactly what I needed.
    I such a lot undoubtedly will make sure to do
    not forget this website and provides it a look on a constant basis.

  2. We are a group of volunteers and opening a new scheme in our community.
    Your web site offered us with valuable info to work on. You have done a formidable job and our entire community will be thankful to you.

  3. Excellent goods from you, man. I have understand your stuff previous to and you are just extremely excellent.

    I actually like what you’ve acquired here, really like what you’re saying and the
    way in which you say it. You make it enjoyable and you
    still take care of to keep it sensible. I cant wait to read far more from you.

    This is actually a great web site.

  4. I absolutely love your site.. Excellent colors & theme. Did you
    create this site yourself? Please reply back as I’m planning to create my own personal website and would
    like to find out where you got this from or exactly what the theme is named.
    Appreciate it!

  5. Hello there, I discovered your web site via Google even as searching for a related subject, your web site came up, it seems great.
    I’ve bookmarked it in my google bookmarks.
    Hi there, just changed into aware of your blog through Google, and found that it’s really informative.
    I’m going to be careful for brussels. I’ll appreciate if you proceed this in future.
    Numerous other people might be benefited from your writing.
    Cheers!

  6. I’ll immediately snatch your rss feed as I can not find your e-mail subscription link or e-newsletter service.
    Do you’ve any? Please allow me know so that I may just subscribe.
    Thanks.

  7. You could certainly see your expertise within the work you write.
    The world hopes for more passionate writers such as you who
    aren’t afraid to mention how they believe. Always follow
    your heart.

  8. Howdy very cool blog!! Guy .. Beautiful .. Wonderful
    .. I will bookmark your site and take the feeds also?
    I am satisfied to seek out numerous helpful
    information here within the publish, we want develop
    more techniques in this regard, thanks for
    sharing. . . . . .

  9. Great beat ! I would like to apprentice whilst you amend your
    web site, how could i subscribe for a blog site?

    The account aided me a acceptable deal. I have been tiny bit acquainted of this your broadcast offered brilliant
    transparent concept

  10. Hi there, just became alert to your blog through Google,
    and found that it’s truly informative. I am gonna watch
    out for brussels. I will be grateful if you continue this in future.
    Numerous people will be benefited from your
    writing. Cheers!

  11. I really like your blog.. very nice colors & theme. Did you make this website yourself or did you
    hire someone to do it for you? Plz answer back as I’m looking to
    construct my own blog and would like to know where u got this from.
    cheers

  12. I like the valuable information you provide in your articles.
    I’ll bookmark your blog and check again right here regularly.
    I’m moderately sure I will be told a lot of new stuff right here!
    Good luck for the following!

  13. Write more, thats all I have to say. Literally,
    it seems as though you relied on the video to make
    your point. You obviously know what youre talking about,
    why waste your intelligence on just posting videos to your weblog when you could be giving us something enlightening to read?

  14. Hi, I do think this is a great website. I stumbledupon it 😉 I am going to revisit once
    again since I bookmarked it. Money and freedom is the best way to change,
    may you be rich and continue to guide other people.

  15. Thiss is very interesting, You’re a vdry professional blogger.
    I ave joined your feed annd lok orward tto seeing
    extr off your fantastic post. Additionally, I have sharred your site in mmy social networks

  16. Undeniably elieve thawt wich you said. Yourr favorite justifidation seeemed too be oon the
    web the simplest thng to be aware of. I saay too you, I defintely gget irkked whiloe peeople thunk
    about worriws that they jist doo nott know about.
    You managed tto hiit thee nail upon tthe ttop and also defined oout thee whole thing without havving side-effects , people can take
    a signal. Willl likkely bee back tto get more. Thanks

  17. I ddo not even knoow thee wayy I fimished up right here, buut I assumned thi post was once good.
    I don’t knmow wwho you’re butt definitely youu arre going too a
    well-known blogger should you aren’t already. Cheers!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *